Résultats de recherche

Unsatisfied? You can also try our Google Custom Search page.

14 signet(s) - Classer par : Date / Titre / URL

  1. À Saint-Anicet, dans l’Haut-Saint-Laurent, serpente un petit cours d'eau : la rivière La Guerre. En coulant vers le fleuve, ses eaux ont creusé un lit le long duquel, bien avant l'arrivée des Français, des Iroquoiens sont venus installer leurs villages vers la fin du l'époque du sylvicole supérieur (de l'an 1000 à 1534 de notre ère). Les archéologues attribuent les restes matériels de ces villages à des populations qu'ils appellent les Iroquoiens du Saint-Laurent, pour désigner les groupes amérindiens de la famille linguistique et culturelle que rencontrera Jacques Cartier. Les recherches archéologiques récentes dans l’Haut-Saint-Laurent ont révélé la présence de nombreux sites où l'on a érigé des maisons longues entre 1300 et 1534. L'événement historique le plus important qui marqua l'est du Canada avant l'arrivée de Samuel de Champlain en 1603 fut la disparition de ces Iroquoiens du Saint-Laurent. Que s'est-il produit? Les hypothèses sont nombreuses, mais la dispersion de ces populations demeure toujours énigmatique pour les archéologues et historiens. Ces nations ont peut-être disparu, mais elles ont laissé des traces indélébiles témoignant de leur passage dans la vallée du Saint-Laurent. C'est à travers d'importantes découvertes archéologiques qui ont eu lieu depuis plus de quinze ans au site Droulers que l'histoire de ces peuples iroquoiens est ici racontée. Centre d'interprétation du site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha.
    http://www.virtualmuseum.ca/sgc-cms/e...ns-exhibitions/iroquoiens-iroquoians/
  2. Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'évenements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des statistiques démographiques ou économiques, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde. Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.
    http://perspective.usherbrooke.ca
  3. Détruis les boules en formant des paires dont la somme est égale à 10. Calcul mental, stratégie, concentration : C’est tout ce qu’il vous faut pour gagner la Guerre des maths! Note : avec une seule « munition », tu peux détruire un groupe de boules ayant le même numéro.
    http://www.megatfo.com/jeux/guerreDesMaths/
  4. L’exposition virtuelle invite à découvrir l’univers d’Homère au gré des pérégrinations d’Ulysse et à parcourir l’Iliade et l’Odyssée, récit métaphorique de toute aventure humaine et creuset de toutes les formes de notre littérature. Le dossier donne les repères nécessaires à l’appréhension de la culture grecque, des sources et de l’héritage de l’ouvre homérique. Des gros plans permettent l’approfondissement de thèmes comme ceux de l’épopée, de la tradition orale, des dieux de l’Olympe, des héros et héroïnes homériques, de la guerre de Troie ou de la vision du monde homérique à travers le bouclier d’Achille. Une carte interactive de la Méditerranée scande le voyage d’Ulysse, résume chaque épisode et donne des éléments d’interprétation sur la civilisation homérique. Les explorations sont complétées par un cabinet de lecture, une riche iconographie rassemblée de façon thématique sur plusieurs feuilletoirs, ainsi que des ateliers et des pistes pédagogiques. Des fiches pédagogiques, enfin, sont téléchargeables sur le site.
    http://expositions.bnf.fr/homere/
  5. Créée officiellement en 1993, reconnue d’utilité publique et placée sous le haut patronage du Président de la République, la Fondation de la Résistance assume trois missions essentielles : sauvegarder la mémoire de tous les actes individuels et collectifs, ayant marqué la résistance intérieure et extérieure contre l’occupant nazi entre 1940 et 1945, en encourageant notamment la recherche historique dans ce domaine, et lutter contre toutes les formes de négationnisme ; transmettre aux jeunes générations et à la société civile les valeurs individuelles et collectives qui motivaient les acteurs de la Résistance sous toutes ses formes ; pérenniser la mémoire des associations d’anciens résistants ne pouvant plus exister par elles-mêmes. La Fondation de la Résistance soutient l’action de deux associations affiliées qui œuvrent à ses côtés : Mémoire et Espoirs de la Résistance (MER) et l’Association pour des Études sur la Résistance intérieure(AERI).
    http://www.fondationresistance.org
  6. Concours national de la Résistance et de la Déportation La répression de la Résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy. Dans le cadre de la convention qui le lie au ministère de l'Education nationale depuis 1985, le Musée de la Résistance nationale propose un ensemble de productions à caractère pédagogique en partenariat avec le CDDP du Val-de-Marne et le CRDP de l’académie de Créteil.
    http://www.musee-resistance.com
  7. Pour la première fois, un atlas de prospective Surpopulation, crise alimentaire, épuisement des ressources, pénurie de pétrole, réchauffement climatique, disparition des espèces, guerre de l’eau : l’avenir que le monde réserve est-il aussi noir qu’on le laisse généralement penser ? 2033, l’Atlas des Futurs du Monde apporte des éléments de réponse à cette ambitieuse question. Au travers des nombreux enjeux que l’ouvrage de prospective aborde et relie ensemble, il repère les mutations en cours afin d’éclairer les futurs possibles d’une manière raisonnée, sans céder au fatalisme ni à l’utopisme. En croisant la science politique, l’économie et la géographie, il propose une cartographie des futurs possibles et donne à voir les contours du monde en gestation.
    http://www.lesfutursdumonde.com
  8. Site consacré aux deux guerres mondiales, à ce qui est fait pour en conserver le souvenir et à la manière de les enseigner. Propose plusieurs entrées : enseigner la mémoire : problématique et enjeux (camps de concentration, déportation, résistance, soldats indigènes…) ; lieux de mémoire (cimetières militaires, monuments aux morts…) ; enseigner les deux guerres mondiales au lycée ; concours national de la Résistance et de la Déportation ; ressources documentaires ; informations, liens.
    http://www.crdp-reims.fr/memoire
    par ticenseignement (01-08-2010)
  9. En 1907, les frères Lumière mettaient au point une méthode de photographie en couleurs, la plaque autochrome, et la commercialisaient. Le succès de cette technique révolutionnaire fut immédiat : une clientèle aisée, mais aussi issue de milieux plus modestes, pouvait ainsi "s'offrir" le luxe d'un tableau en couleurs. De 1907 à 1930, la Société Lumière vendit des milliers de plaques autochromes fabriquées dans "l'usine des couleurs" de Monplaisir (Lyon). Beaucoup sont parvenues jusqu'à nous et nous révèlent une société aujourd'hui disparue dont le charme nous enchante, des dernières années de la Belle Époque à l'immédiat après-guerre. Une magnifique sélection d'autochromes à découvrir sur le site du ministère de la Culture !
    http://www.autochromes.culture.fr
  10. Site interministériel français qui a pour but de mettre en valeur forteresses, fortifications, musées, mémorial, monuments et autres lieux de mémoire en les présentant par région et thème.
    http://www.cheminsdememoire.gouv.fr
  11. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, les Français, les Anglais et les Américains ont eu recours à la guerre de course. Ce type particulier de guerre navale consiste à recourir aux services de marins qui ne sont pas militaires, et à leur donner la possibilité d’attaquer l’ennemi au nom de leur gouvernement. Les corsaires peuvent même avoir, par exemple, le droit de capturer des navires ennemis. Les corsaires font donc ce que l’on nomme la guerre de course. Toutefois, ils doivent absolument obtenir une lettre de marque ou une commission en course. Sans ces documents, les corsaires sont assimilés aux pirates qui, eux, sont considérés comme des hors-la-loi. Grâce à des armateurs qui fournissent le navire, les vivres et les armes, les corsaires agissent au service de leur pays, capturent des navires ennemis et touchent même une part des profits de la vente du butin pris à l’ennemi.
    http://www.corsaires.ca
    par ticenseignement (08-08-2009)
  12. L’espace pédagogique propose aux enseignants du cycle 3 des écoles primaires des outils permettant d’aborder en classe l’histoire de la Shoah, conformes aux directives de l’Éducation nationale. Ce matériel didactique peut également être utilisé par des éducateurs et des formateurs qui souhaitent encadrer des travaux d’enfants de huit à douze ans sur ce sujet. Le choix des textes et de l’iconographie respecte la sensibilité propre à cet âge. Notre démarche consiste à explorer des thématiques liées aux témoignages d’enfants juifs pendant la guerre, afin d’éviter d’aborder frontalement le génocide.
    http://www.grenierdesarah.org
  13. Reportage documentaire du photojournaliste Stéphane Lehr sur les résultats de 30 ans de guerre civile auprès des enfants d'Angola : faim, sida et malnutrition.
    http://www.neuro-graph.com/angola

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 1

Webmestre : ( Planète-éducation ) Gestionnaire de contenu - CMS : ( SemanticScuttle - Logiciel libre ) Reproduction des signets sous licence libre : ( CC BY-SA 4.0 ) Vignettes des sites Web : ( Apercite )